Tenrikyo Europe Centre

Loading ...

Discours du Service mensuel de février '09

Takayuki Onoue (Chef de Tenrikyo U.K.)

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler de «  la vérité sur la présence éternelle d'Oyasama » ainsi que sur les « résolutions ou la détermination de l'esprit ».

Le 26 janvier dernier, le grand service d'été s'est déroulé à l'église mère de Tenrikyo. Comme vous devez le savoir, le service commémoré le jour où notre parent bien aimé, Oyasama , s'est faite invisible  le 26 janvier 1887,  il y a environ 120 ans. Je viens de dire «  s'est faite invisible » car nous ne disons pas Oyasama est décédée. En effet, bien que nous ne puissions pas la voir sous sa forme physique, l'âme d' Oyasama demeure à tout jamais au Jiba, lieu originel de la création humaine, pour veiller sur nous et nous guider. Oyasama continue d'œuvrer jour et nuit pour le salut du monde, exactement comme elle le faisait avant le 26 janvier 1887.

Nous l'appelons « Oyasama toujours vivante »  cet enseignement se rapporte à « la vérité d'Oyasama toujours vivante ». J'aimerais que nous réfléchissions un peu sur le sens de cet enseignement.

Son retrait a dû être un choc inimaginable pour nos prédécesseurs de la voie qui l'entourait à cette époque. Oyasama leur avait dit « que le terme naturel de la vie humaine est de 115 ans », il étaient donc tous persuadé qu'Oyasama vivrait jusqu'à cet âge,  d'ailleurs, elle n'en avait encore que 90 ans à cette époque.Ils ne purent croire ce qui  était arrivé à Oyasama. Plus tard, pourtant, à travers une série de prescriptions divines, l'un des textes sacré de Tenrikyo, lesquelles furent transmises par le Honseki, Izo Iburi, on leur expliqua et on les persuada petit à petit que bien qu'Oyasama se soit faite invisible aux yeux des hommes, son âme demeure vivante et continue de travailler pour le salut des êtres humains, tout comme elle le faisait depuis si longtemps. Par exemple, il est dit dans une des prescriptions:

Sah, Sah, je demeure vivante en ce lieu. Je ne suis partie nul part, je ne suis partie nul part. Vous devez regarder la voie  dans la vie quotidienne et réfléchir.

Osashizu, 17 mars 1890

Ceci leur explique clairement qu'Oyasama demeure  vivante au Jiba.

Il y a le sanctuaire de la Fondatrice à l'aile nord de l'église mère. Ceci est l'endroit où réside Oyasama et à partir d'où elle travaille jour et nuit pour le salut du monde. Nous voyons un grand temple et un grand miroir à l'intérieur et nous pouvons voir des vêtements rouges, placés en face du miroir. Nous servons Oyasama exactement de la même façon que le faisaient nos prédécesseurs lorsqu'Oyasama était encore physiquement présente.  Les prescriptions divines nous instruisent comment servir Oyasama, toujours présente et nous le faisons de la manière qui nous a été enseignée. Nous pouvons lire  dans les prescriptions divines :

Sah, sah, confectionner-les (les kimono rouges) et priez moi de les porter. L'été, ils doivent être non doublés. Par temps froid, avec doublure. Vous devez les faire pour chaque saison. Et ainsi vêtue j'oeuvrerai. Vous ne pouvez plus me voir ; portant rien n'a changé. Seulement je n'ai plus de forme.

Osashizu, 17 mars 1890

Lorsque nous finissons d'écouter la lecture du Besseki au Jiba, en réponse à notre requête, nous pouvons recevoir la vérité du Sazuke, l'accord Divin , pour devenir yôboku, lequel est un bois utilisable pour la construction de la vie de joie du monde. Ceci est accordé par Oyasama toujours vivante à travers le Shinbashira qui est le guide spirituel de notre foi. Parce qu'Oyasama demeure présente ici, nous pouvons recevoir la vérité du Sazuke, le don divin. Le don de l'accouchement aisé et toute instruction concernant les églises sont aussi accordés au sanctuaire. Ils le sont tous du fait qu'Oyasama vivante à tout jamais les accorde.

Lorsque nous visitons le sanctuaire de la Fondatrice au Jiba, nous voyons souvent des fidèles assis en face d'Oyasama et prier pendant un long long moment. Elle est notre parent et elle est toujours avec nous. Pour la plupart d'entre nous qui vivons en Europe loin du Japon, il n'est pas facile de retourner au Jiba et de s'asseoir dans le sanctuaire de la Fondatrice. Quoi qu'il en soit nous pouvons faire la même chose en face du temple qui se trouve à la maison, au Fukyosho ou au Centre ici. Ceci nous fait vraiment nous sentir plus proche d'Oyasama et nous encourage à suivre de façon plus intime le modèle divin qu'Oyasama nous a montré pendant 50 ans.

Lorsque nous prions en direction du temple, à la maison, au Fukyosho ou ici au centre, nous prions trois fois, une fois pour Dieu Parent, une fois pour Oyassama et une fois pour les ancêtres. En considérant de nouveau Oyasama toujours vivante, lorsque nous prions respectueusement pour elle, imaginons avant tout Oyasama assise face à nous et exprimons-lui notre gratitude pour sa protection quotidienne, prions pour toute chose, reposons-nous sur elle et  engageons nous  à suivre au quotidien les enseignements reçus.

Ces dernières années, le Shinbashira nous a poussé de temps à autre à lire La Vie d'Oyasama, Fondatrice de Tenrikyo, ce livre est la biographie officielle d'Oyasama. Lisons de nouveau ce texte, tout particulièrement le chapitre 10 :« la Porte Ouverte » qui nous éclaire parfaitement sur la situation autour d'Oyasama lorsqu'en janvier 1887 elle s'est faire invisible, nous permet de nous sentir plus proche d'Oyasama.

En rapport avec le contenu du « chapitre 10 La Porte Ouverte » je voudrais à présent reconsidérer la signification de « résolution ou détermination spirituelle» dans la foi de Tenrikyo.

Au début de cette nouvelle année, je suppose que certains d'entre vous se sont déjà fixés des objectifs ou buts pour cette nouvelle année, en repensant à l'année passée. Certain peuvent avoir décidé « de réduire leur consommation d'alcool » ou « de ne pas acheter de choses inutiles  afin de sortir des problèmes financiers». D'autres peuvent avoir décidé de «  faire plus d'exercices physique  pour être en bonne santé » . Dans l'enseignement de Tenrikyo  nous rencontrons souvent le terme de « résolutions ». Ce pourrait être définit  par « comprendre parfaitement la volonté de Dieu Parent et prendre la détermination de cœur de mettre en application cette volonté ».

Il y eut quelques dialogues significatifs entre Oyasama et le premier Shinbashira  juste avant qu'Oyasama se fasse invisible à nos yeux en janvier 1887. A cette époque, Oyasama pressait nos prédécesseurs avec des mots très sévères d'exécuter le service exactement comme elle l'avait enseigné. Mais ils ne pouvaient s'y résoudre au risque qu'Oyasama soit emprisonnée. Ils demandèrent à Oyasama un moyen de satisfaire aussi bien Oyasama que les autorités. C'est parmi ces dialogues que les prescriptions divines furent transmise.

Sah,Sah,  c'est parce que Tsukihi existe que le monde existe. Le monde existe, donc toutes choses existent et parmi elles vos corps aussi ; du fait que vos corps existent, il y a des lois mais même si les lois existent, le principal, c'est la résolution de l'esprit !

Osashizu, 13 janvier 1887

Dans La Vie d'Oyasama, Fondatrice de Tenrikyo, c'est expliqué comme suit :

Au commencement de ce monde, Oyagami était là et ce monde est né, après quoi, apparurent les différents pays habités par toutes sortes d'hommes divers mais tous empruntent leur corps à Dieu. Ces hommes se sont créé des lois pour se faciliter l'existence en communauté. Mais quand bien même les lois sont là, c'est à l'homme de décider s'il les pratique ou non, autrement dit, c'est son état d'esprit qui est le plus important. Si vous comprenez cet ordre de valeur, écoutez alors parfaitement les paroles d'Oyagami et vous verrez que ce  qui compte avant tout, c'est la pure sincérité, c'est à dire la résolution ferme et sincère de s'attacher à Oyagami.

Cela ne signifie pas que nous devons négliger notre société et ses règles. Quoi qu'il en soit, le plus important pour nous est de comprendre la vérité c'est-à-dire que Dieu Parent nous créa, nous, les êtres humains ainsi que le monde et que, sans s'arrêter un instant il nous couvre de bienfaits, maintenant comme toujours et de comprendre du plus profond de notre cœur cette vérité. Il est de première importance de comprendre que notre corps est une chose prêtée par Dieu et que le seul désir de Dieu est que nous menions une vie de joie.

Chacun d'entre nous a connu un jour où le merveilleux enseignement d'Oyasama nous a impressionné que nous avons déterminé notre cœur de mener notre vie en ayant pour base l'enseignement. Ceci  peut être qualifié de la résolution la plus importante dans la vie de la foi  de chacun d'entre nous. Pour atteindre la détermination fondamentale, nous fixerons différentes résolutions, en d'autres mots nous ferons des promesses à Dieu  Parent et à Oyasama, de faire ceci ou cela.

Dans notre vie de la foi, il peut y avoir quantité de résolutions. Il peut y avoir inclus « j'exécute le service matin et soir », «  je m'entraîne sans relâche au Kokyu », « je nettoie chaque jours les rues environnantes », « je lis l'Ofudesaki chaque jour »,  j'écris une lettre chaque mois  au chef de l'église ou du Fukyosho, ou «  je suivrai le séminaire de Tenrikyo au TEC ».

L'important dans une résolution n'est pas forcément le contenu de la résolution lui même. Il est aussi important de faire des efforts continus pour réussir à finaliser cette résolution .Nous verrons combien nous pouvons y mettre de notre énergie et de notre cœur pour les tenir.

En plus, il nous est souvent dit que le terme « résolution » est utilisé quand nous décidons et promettons de faire quelque chose qu'il nous est difficile de faire.

Nous pouvons lire dans les prescriptions divines :

Se déterminer ou pas ? Toute chose sera réglée une fois que vous serez déterminé. La solution ne peut précéder la détermination. La solution suit la détermination… se déterminer et commencer- ceci est le chemin d'un seul cœur avec Dieu, J'ai dis.

Osashizu, 3 novembre 1891

Le révérant Yoshikazu Fukaya interprète  cette prescription divine comme suit :

Prendre une résolution ne veut pas dire de décider d'atteindre un objectif qui a été choisi en fonction de sa facilité à être atteint. Une résolution nous aidera à régler des choses. N'imaginez pas que vous pouvez prendre une résolution une fois que la chose est réglée. Commencez plutôt par prendre une résolution en étant prêt à faire tout ce qui sera nécessaire et efforcez-vous d'y parvenir à coup sûr. Ainsi les choses seront réglées. Prenez une résolution ferme et travaillez d'arrache pied pour y parvenir c'est ainsi le chemin  d'un seul cœur avec Dieu.

Les versets suivants de l'Ofudesaki nous disent aussi pourquoi la résolution et son exécution sont considérées  comme importantes pour mener une vie de foi.

Réfléchissez bien, et suivez moi d'un cœur ferme !
Et la Voie pleine de promesse s'ouvrira. Ofudesaki V :24

A toute prière sincère d'un cœur résolu,
Sur-le –champ même, ma liberté totale... Ofudesaki VII :43

Nous faisons face à une crise financière mondiale depuis l'année dernière.Dans le monde, différents conflits apparaissent les uns après les autres. Il n'y a aucune idée claire pour résoudre le problème du réchauffement planétaire. Nous avons été confrontés à de nombreux faits autour de nous tout au long de la nouvelle année.  Lorsque quelque chose  de joyeux arrive, chacun peut se réjouir facilement. Quand quelque chose de mauvais arrive, pouvons-nous nous en réjouir ?  Oyasama nous enseigna comment considérer une chose indésirable comme une chose désirable. Mais il n'est pas toujours facile de l'accepter et donc de s'en réjouir. La détermination nous aide dans ce sens. Nous pouvons nous fixer un objectif et faire une promesse à Oyasama pour régler un problème ou une souffrance physique. Mais la résolution peut être fixée  pour nous pour que nous puissions évoluer spirituellement et que nous cultivions un cœur qui puisse accepter toute chose d'une manière plus positive comme un message de Dieu. Comme nous pouvons le voir dans le dialogue entre Oyasama et le 1er Shinbashira, Dieu Parent veut que nous déterminions notre cœur à régler diverses  questions et divers problèmes. Notre détermination est essentielle pour que nous avancions.

Alors comment pouvons nous nous déterminer ? Bien sur nous pouvons le faire comme nous le voulons, selon la situation de chacun. Quoiqu'il en soit , si nous nous déterminons à évoluer spirituellement dans la foi de Tenrikyo, je pense que nous devons avant tout graver dans notre mémoire les mots du Shinbashira, lesquels nous donnent une précieuse marche à suivre. Lors du sermon prononcé au grand service d'automne en octobre dernier, il a exposé particulièrement pour ceux qui vivent actuellement en ces jours et âges, qu'il est important d'être sûr de ne pas être emporté par la tendance actuelle et fréquente du désir matériel. Nous devons prendre à nouveau à cœur cette voie débuté par Oyasama toute seule et prendre davantage conscience, que nous sommes Yoboku, le matériel pour l'édification de la vie de joie dans le monde. Nous devons travailler pour étendre le cercle de la vie de joie, en commençant là ou nous pouvons.

Nous vivons à une époque où le monde est confronté à de nombreux problèmes  tels que des problèmes environnementaux, problèmes de couple, problèmes relationels parents enfants, et de nombreux autres problèmes sociaux, lesquels, tous ensembles  projettent une ombre sombre sur notre société.Nous devons considérer comment aborder chacun de ces problèmes. Déjà, pour ceux d'entre nous qui suivent cette voie, il est de première importance d'expérimenter comment  mettre en pratique cet enseignement avec une conviction inébranlable que nous ne serons jamais dans l'erreur tant que nous vivrons en totale accord avec ce qu'Oyasama  nous a dit. Ceci apportera une fondation ferme , prérequis nécessaire pour pouvoir émettre des idées ou mesures vraiment efficaces en relation avec tout problème spécifique. Dans ce sens aussi, je pense que c'est de notre devoir le plus urgent de transmettre au plus grand nombre de personnes possibles l'enseignement d'Oyasama.

En supplément aux paroles du Shinbashira, et à un niveau plus accessible, le chef de votre église ou du Fukyosho seront heureux de vous guider et de vous aider. Bien sûr, vous pouvez parler avec d'autres croyants autour de vous. Il est bon de discuter et de partager les opinions au TEC. Concernant la question de la détermination, certains d'entre vous peuvent le ressentir comme un fardeau et n'aime pas se fixer de résolution car ils ont peur de ne pas pouvoir l'accomplir. On peut le comprendre. Quoiqu'il en soit, nos efforts, pour atteindre un objectif quelqu'en soit son contenu ou sa duré est certainement accepté par Dieu Parent et nous guide certainement pour notre vie vers une meilleure direction.

Des activités et des évènements variés sont programmés cette année au TEC. En menant ces activités et ces évènements, je voudrais qu'à travers eux nous grandissions ensemble spirituellement pour avoir une vie meilleure et «  agrandir le cercle de la vie de joie » en Europe comme le Shinbashira l'a mentionné dans son sermon.

Au début de la nouvelle année, j'ai réfléchit à nouveau sur « la vérité sur Oyasama toujours vivante » et sur « la signification de la résolution ». Je voudrais conclure mon discours  en promettent à Dieu Parent et à Oyasama toujours vivante que nous continuerons d'œuvrer pour  notre croissance spirituelle.

Merci de votre attention.